Actualités Escapades entre Nature et Culture Observatoire local de la Biodiversité ® Ressources Orfée Résidence d'artistes Photos et vidéos

langue:


 
 
  Visite du château
 
  Visite
Le Château-Observatoire d'Abbadia est une propriété de l'Académie des sciences gérée par la commune d'Hendaye.

Dans le cadre de projets pédagogiques, des visites du châteaupeuvent être spécialement organisées  pour des groupes d'enfants ou de jeunes (scolaires, étudiants, CLSH…)
Vous pouvez pour cela nous contacter à : cpie.littoral.basque@hendaye.com
par téléphone : 05.59.20.04.51
 
  Historique
LE CHATEAU
a été construit entre 1862 et 1870 par Antoine d'Abbadie qui en confia finalement la conception à l'architecte Viollet-le-Duc et à un de ses élèves, Edmond Duthois. Inspiré de modèles médiévaux (créneaux, tours, volumétrie compliquée des toitures), ce château est composé de deux ailes en équerre articulées autour d'un grand hall formant cage d'escalier. Plus tard, en 1870, sera reconstruit l'observatoire astronomique. A l'intérieur, la luxuriance du décor peint et la décoration permettent de suivre l'aventure singulière, le résumé de la vie et la pensée du maître des lieux.
 
 
  Architecture
A la différence d'autres oeuvres de Viollet-le-Duc comme Pierrefonds ou Roquetaillade, le château d'Abbadia est une invention quasi intégrale. Réminiscence nostalgique d'un monde médiéval lointain, c'est le style «gothique castellisé » qui a été choisi ici, avec tout un vocabulaire formel bien caractérisé: créneaux, tours, volumétrie compliquée des toitures.
 
 
  Décor
De l'Irlande à l'Éthiopie, de l'Egypte aux étoiles, l'intérieur du château d'Abbadie invite au voyage. A travers un monde peuplé d'images, d'idéogrammes, de signes et de symboles jalons ou énigmes nous pouvons suivre les méandres d'une aventure singulière, le résumé de la vie, de l'expérience, de la pensée du maître des lieux.
La luxuriance du décor peint et de l'image contraste avec la rigueur des signes abstraits:
monogrammes, idéogrammes, frises, obsédante présence des devises écrites dans les quatorze langues parlées par Antoine d'Abbadie... Chaque pièce, chaque couloir possède son caractère et son ambiance. La forme, le volume, l'intensité ou le choix des couleurs, l'échelle même des ornements ont été savamment contrôlés. Paradoxalement, c'est l'accumulation foisonnante de l'ornementation qui
détermine une extraordinaire unité d'ambiance, au lieu de provoquer la cacophonie.Dès le hall d'entrée, et dans toutes les pièces où l'on reçoit, l'Afrique vibre, à hauteur d'yeux: cuir brun des boucliers, trophées de buffles et antilopes, lion, singe, bovidé... L'escalier monumental appelle à la découverte. Degré après degré, les Fresques se révèlent. Après la dernière composition animalière, la statue d'Abdullah, jeune esclave affranchi, guide notre regard vers les panneaux peints: scènes de la vie quotidienne, scènes guerrières, c'est d'initiation à une civilisation qu'il s'agit. Dans la chapelle, vitraux et polychromie interprètent la grammaire ornementale gothique. Rien par contre ne doit troubler la concentration intellectuelle dans les espaces dédiés à la réflexion et à l'étude: badigeon blanc pour l'observatoire, bois naturel et Fonte grise au dessin déjà Art Nouveau pour la bibliothèque. Viollet-le-Duc (Eugène) Architecte et théoricien français, né à Paris (1814-1879). II s'enthousiasma pour l'architecture du Moyen Âge, voyagea à travers la France en compagnie de son ami Prosper Mérimée, alors inspecteur des monuments historiques. Celui-ci lui confia la restauration de la basilique de Vézelay. C'est ensuite sous sa direction que s'effectua la restauration d'édifices civils et religieux du Moyen Âge (Saint-Germain-des-Prés, Notre-Dame de Paris et la Cité de Carcassonne). II avait une conception rationaliste de l'architecture gothique et ses déductions l'amenèrent parfois à prendre des initiatives (suppression ou rajouts d'éléments) qui furent ensuite violemment critiquées. Dans sa reconstitution du Château de Pierrefonds (1859-1870), il appliqua jusqu'à la systématisation sa conception de l'architecture féodale. Dans ses constructions, il resta dépendant des formules stylistiques médiévales et classiques et employa souvent un décor floral qui annonce l'Art Nouveau. II fut cependant un audacieux théoricien, prôna l'emploi de matériaux et de formes adaptées à leur fonction et l'utilisation de structures métalliques. Viollet-le-Duc est l'auteur de nombreux ouvrages dont le Dictionnaire raisonné de l'architecture Française du Xlème au XVIème siècle et les Entretiens sur l'architecture qui marquèrent les architectes des générations suivantes.
 
  Coordonnées
Château-Observatoire d'Abbadia
Route de la Corniche
F-64700 Hendaye
Tél. : +33 (0)5.59.20.04.51
Fax : +33 (0)5.59.20.90.51
Mail: chateau.abbadia@hendaye.com
informations sur : www.chateau-abbadia.fr
Accès au château
À 6 km de Saint Jean de Luz, 25 km de Biarritz, 1 km de Hendaye-Plage.
Sur l'autoroute A 63, sortie de Saint Jean de Luz Sud puis D 912 Rte de la Corniche.
 
 
  |Présentation|  |Contacts|  |Adhésions|  |Nos liens|  |recherche d'archives|  |Mentions légales|