le-coin-du-naturaliste-:-decouverte-dun-groupe-de-bruants-lapon-sur-les-dunes-de-sokoburu-a-hendaye.-une-rencontre-inoubliable

Le coin du naturaliste : Découverte d’un groupe de Bruants lapon sur les dunes de Sokoburu à Hendaye. Une rencontre inoubliable

C’est sur les dunes de Sokoburu à Hendaye qu’a été observé durant une semaine, du 24 au 29 novembre, un groupe de 4 Bruants lapons (Calcarius lapponicus). Une découverte inoubliable pour les ornithologues locaux.

| 13 Décembre 2019

Le Bruant lapon (Calcarius lapponicus) est un passereau typique de la toundra et des tourbières de l’Arctique, de la Sibérie au Canada en passant par la Scandinavie. En Europe, il hiverne principalement dans le sud de la Russie et sur les rivages de la mer du Nord, quelques dizaines d’individus atteignant les côtes françaises chaque année.

Écologie et habitat:

De distribution arctique circumpolaire, le Bruant lapon habite les milieux arborés en lisière de toundra, plus souvent alpine qu’arrière-littorale. Il niche dans les milieux herbacés, de préférence marécageux ou humides, parsemés de bruyères, d’arbustes et de laîches. En migration et en hiver, le Bruant lapon fréquente une grande variété de milieux ouverts: chaumes, jachères, labours, dunes, herbus littoraux, schorres et prairies côtières. Rien d’étonnant donc d’en avoir découvert sur les dunes d’Hendaye. Il se déplace et s’alimente en groupes, s’associant volontiers à d’autres espèces, comme cela a été le cas à Hendaye. Ils étaient en compagnie de Pipits farlouse (Anthus pratensis) et d’Alouettes des champs (Alauda arvensis) notamment.

Le régime alimentaire hivernal se compose de graminées sauvages ou cultivées (chiendent, sétaire, millet commun, blé…).

Répartition en hiver:

Le passage postnuptial du Bruant lapon débute en septembre (parfois dès fin août), et se prolonge aux mois d’octobre et de novembre avec un gradient spatiotemporel du nord vers le sud au niveau des façades Manche et Atlantique. Sa répartition en migration comme en hiver s’étend principalement le long du littoral depuis la frontière belge jusqu’au nord Finistère, plus marginalement du sud de la Bretagne à la Charente-Maritime. Les effectifs hivernants se concentrent dans quelques secteurs traditionnels du Nord-Pas-de-Calais, des baies du Mont-Saint-Michel, de la Somme et d’Audierne, ponctuellement ailleurs sur le littoral, comme cette année sur le littoral basque.

En France, le Bruant lapon conserve le statut de migrateur et d’hivernantrégulier mais rare. Une chance incroyable d’avoir pu profiter de ce spectacle quia fait voyager plus d’un ornithologue.

Les dunes de Sokoburu, un habitat à préserver:

Malgré leur faible surface, les dunes de Sokoburu accueillent une grande diversité de passereaux autant en migration qu’en hivernage. Elles constituent un habitat supplémentaire à la mosaïque déjà existante sur le littoral basqueet sont un habitat privilégié ouar de nombreuses espèces.

Les efforts partagés entre les gardes du Domaine d’Abbadia et les animateurs du CPIE Littoral Basque sont ainsi récompensés. La lutte contre les espèces exotiques envahissantes limite la prolifération de ces dernières et permet de favoriser l’apparition d’espècesautochtones typiques des milieux dunaires, tant sur le plan floristique que faunistique. Ce genre de découverte ne fait que confirmer l’intérêt de les préserver...

- Etienne LEGAY 12.12.2019 -


Quand les frontières deviennent un lieu pédagogique … "Mugazabaldu"

| 23 Janvier 2020

Émission radio à écouter sur : https://www.radiokultura.eus/ Ce premier trimestre 2020, Asporotsttipi (la maison de la Corniche basque sur le domaine d’Abbadia), accueille l’exposition "Mugazabaldu". Produite à l'occasion du 70ème anniversaire de la déclaration universelle des droits humains (1948), cette exposition propose un parcours sur les frontières passées et actuelles de le territoire Bidassoa – Txingudi.

lire



Jon Frahier, animateur, accompagne les élèves du lycée agricole dans leur découverte d'Asporotsttipi

Les lycées agricoles et le CPIE, un partenariat solide !

| 17 Janvier 2020

Chaque année, le CPIE Littoral basque accompagne un certain nombre de lycées agricoles du territoire de Nouvelle-aquitaine et du Pays basque bien sur. Localement les lycées de la Côte basque (St Pée sur Nivelle) et Jean Errecart (St Palais), proposent la formation BTS Gestion et Protection de la Nature, qui a pour but de former des futurs techniciens et animateurs spécialisés en environnement.

lire


Une exposition itinérante pour découvrir l’évolution du littoral

| 16 Janvier 2020

La Communauté Pays Basque créé une exposition itinérante pour présenter l’évolution du littoral basque, de ses usages. Certains de ses changements sont notamment induits par l’érosion et la submersion marine. Chaque hiver, les tempêtes, et les fortes houles obligent donc les communes à interdire l’accès au littoral et aux plages. Les tempêtes hivernales peuvent également provoquer des phénomènes de submersion dégradant les infrastructures littorales et érodant les plages.

lire


2020, nouvelle année, année nouvelle,...

| 31 Décembre 2019

2020, nouvelle année, année nouvelle,...

et avec toi, le temps des bonnes résolutions.

Pour les uns, réaliser enfin ses projets, repartir à zéro, pour les autres prolonger simplement la vie qu'on aime.

Au CPIE Littoral basque nous poursuivrons les missions de valorisation et de protection de notre patrimoine avec Alistair et Laurence

Aintzane et Elke

...

lire


Vive 2020 ! C'est reparti !

| 29 Décembre 2019

Après une trêve de quelques jours à l'occasion des fêtes de fin d'année, ça repart de plus belle pour de nouvelles activités entre Nature et Culture pour toujours mieux connaître, apprécier et protéger notre patrimoine.

lire



Asporotsttipi, Maison de la Corniche Basque
Route de la Corniche - 64700 HENDAYE-HENDAIA

Conservatoire du littoralConseil Départemental 64Hendaye | Hendaia

SITE MAP