wetlands-2020-un-suivi-naturaliste-international-relaye-a-lechelle-locale-et-transfrontaliere

Wetlands 2020, un suivi naturaliste international relayé à l’échelle locale et transfrontalière

Comme chaque année, durant le deuxième week-end de janvier, une équipe du CPIE et de nombreux bénévoles se sont mobilisés pour assurer le comptage des zones humides locales "Wetlands".

| 17 Janvier 2020

De quoi s’agit-il?

Le comptage des oiseaux d’eau hivernants de la mi-janvier est un recensement des espèces présentes sur un réseau de zones humides. Ces sites sont désignés "zones d’importance internationale" au titre de la convention Ramsar.

http://www.zones-humides.org/entre-terre-et-eau/ou-les-trouve-t-on/les-sites-reconnus/les-sites-ramsar-enfrance

Ce comptage est organisé par Wetlands International, une organisation à but non lucratif oeuvrant pour la conservation et la restauration des zones humides, et concerne cent quarante-trois pays répartis sur quatre continents via un réseau de plus de 150000 bénévoles participant aux dénombrements. C'est ainsi que plus d’1,5 milliards d’oiseaux d’eau de 871 espèces différentes qui sont dénombrés chaque année sur 50000 zones humides référencées.

Et en France, comment cela se passe?

Les premières données françaises de comptage Wetlands International remontent à 1967.

La LPO (Ligue de Protection des oiseaux) coordonne le réseau depuis 1987 et a étendu en 1990 le comptage à tous les groupes d’espèces d’oiseaux d’eau (grèbes, plongeons, hérons, cormorans...).

Jusqu’en 2016 elle produisait une synthèse annuelle sur les anatidés et les foulques hivernants. Depuis 2017, tous les groupes d’espèces d’oiseaux d’eau sont pris en compte et leurs totaux ainsi que les tendances associées figurent dans les bilans annuels.

https://www.lpo.fr/images/conservation/connaissance/synthesewetland2019_web.pdf

En France le réseau Wetlands est composé de 55 coordinateurs départementaux ou régionaux. Un réseau de plus de 1 500 bénévoles issus de près de 200 organismes et associations comme la notre participent aux comptages.

Près de 90millions d’oiseaux de plus de 150 espèces sont dénombrés depuis 1967 sur un nombre croissant de zones humides.

Chaque année le réseau français de sites se fait plus vaste avec l’ajout de nouvelles zones humides pertinentes.

Depuis 2002, plus de 500 zones humides sont référencées et comptées régulièrement.

https://www.lpo.fr/images/conservation/connaissance/carte_de_repartition_des_sites_wetlands_en_france_.png

https://www.lpo.fr/images/conservation/connaissance/carte_de_repartition_des_sites_wetlands_dans_le_monde.jpeg

Déclinaison à l’échelle locale et transfrontalière

Durant le week-end, 22 bénévoles et passionnés ont arpentés la côte basque pour inventorier les sites d’importance majeur:

- Sur la baie de Txingudi dans son intégralité en partenariat avec les ornithologues du Gipuzkoa et du Parc écologique de Plaiaundi

- Au domaine d'abbadia (2 jumeaux et la baie de Loya) en partenariat avec les gardes du littoral

- En mer face à la corniche basque, viviers basques, belvédère Juantxo et vasières de l’Untxin à Sokoa Urrugne

- dans la baie de Saint Jean de Luz – Ciboure

Un grand MILESKER aux élèves de BTS GPN volontaires des lycées agricoles de St Pée et de St Palais qui se sont mobilisées aussi et qui sont venus nous prêter main forte!

Le comptage a permis cette année d’inventorier sur les communes d'Hendaye, Urrugne, Ciboure et St Jean de Luz, 44 espèces différentes:

- des limicoles (Courlis cendré et corlieu, Bécasseaux variable et violet, Chevaliers aboyeur, guignette…)

- des laridés (Mouette rieuse et mélanocéphale, Goéland marin, brun, argenté, leucophé…)

- des grèbes (Grèbe castagneux, huppé),

- des plongeons (Plongeon imbrun).

À quoi servent les données de comptage?

Ces données servent à produire des informations régulières sur les statuts, les tendances ainsi que sur la taille et la répartition des populations d’oiseaux d’eau. Les objectifs sont d’identifier des enjeux de conservation pour les oiseaux d’eau et de désigner les sites à protéger en priorité.

Pourquoi la mi-janvier?

Le comptage Wetlands a lieu chaque année sur le weekend de la mi-janvier car à cette période la majorité des espèces d’oiseaux hivernant en France sont présentes sur leurs sites d’hivernage.

On peut donc se donner rendez-vous l’année prochaine… Avis aux amateurs!

Etienne Legay


Le abeilles solitaires à l'ouvrage sur les dunes de Sokoburu

Belle rencontre sur les dunes de Sokoburu

| 19 Février 2020

Le CPIE est composé de membres bénévoles (270) et de membres salariés. Certains ont des compétences naturalistes et observent la biodiversité de notre précieux littoral basque... Parole à Aline qui nous raconte une belle rencontre naturaliste sur les dunes de Sokoburu à Hendaye…

lire


Ornithologie transfrontalière Bidassoa Txingudi

| 11 Février 2020

Nous sommes au rendez-vous samedi 1er Février 2020 à 9h30 à l’entrée du Parc écologique de Plaiaundi pour célébrer la journée mondiale des zones humides. Arrivé en avance, Etienne nettoie avec minutie les lentilles des deux longues vues, afin d’offrir des images de qualité aux participants. Le temps très nuageux nous donne quelques inquiétudes, la météo est cependant optimiste et la matinée passera sans une goutte de pluie.

lire


Le Colisée affiche COMPLET pour la soirée co-animée par l'APVH et le CPIE Littoral basque

Sale temps pour la planète… au secours " Arriskua " !

| 10 Février 2020

Lundi 3 Février, 230 personnes étaient réunies au cinéma le Colisée à Biarritz. L’association de protection et de valorisation de la falaise (www.apvfalaise.fr) nous avait invité à l’occasion de la célébration de ses 20 ans. En fait tout a commencé au mois de juillet 2019...

lire


Devant le panneau Beloaga à l'entrée d'Oiartzun avec Ramon Barea. @ Pascal Clerc

Mugazabaldu, Bidassoa Txingudi et la 2ème Guerre mondiale

| 04 Février 2020

Samedi 25 janvier 2020, Ramon Barea, historien membre de notre association, nous a offert une journée dédiée à la connaissance et la mémoire des nombreux événements survenus sur notre territoire entre les années 1936 et 1945. Une conférence le matin en salle et une sortie sur le terrain l'après midi ont ravi les 28 personnes présentes. Parole à Elyane Tuyaa-Boustugue, adhérente qui nous raconte le déroulement de la journée.

lire


Photo atelier nichoir à pollinisateurs 01 02 2020 @Jacqueline Riquier

… Samedi 1er Février 2020, la Maison de la Corniche ressemblait à une ruche !

| 03 Février 2020

Eh bien non, justement, il ne s’agissait pas de mettre des abeilles en boîte mais d’accueillir dans nos jardins des insectes pollinisateurs. Aline et Etienne (bénévole et naturaliste- technicien de l’environnement) offraient un atelier participatif à une vingtaine d’adultes et enfants afin de construire " son nichoir à pollinisateurs ".

lire




Asporotsttipi, Maison de la Corniche Basque
Route de la Corniche - 64700 HENDAYE-HENDAIA

Conservatoire du littoralConseil Départemental 64Hendaye | Hendaia

SITE MAP